Quoi de nouveau depuis la dernière fois

Publié le par anarcaviar

            La derniere initiative antinucléaire locale, la marche Bure -Chooz, s'est déroulée sur deux semaines courrant avril. Elle a permis de distribuer 8000 tracts le long du parcours, et de traverser plusieurs villages directement concernés par la problématique nucléaire sur son trajet, puisque la recherche d'une commune de bonne volonté pour accueillir le site de Dechets Faible Activité Vie Longue suit son cours. 


 
   
Aurore et Marion au mégaphone, et notre pote Gerard, qui a fait toute la marche en tricycle !

    

             A ce jour d'ailleurs, seules trois communes en Meuse restent candidates, dont celle de Gondrecourt, 13 km de Bure, et de Chassey Beaupré, 10 km de Bure. Mais dans le sud meusien, acheter un décideur n'est pas ce qu'il y a de plus compliqué, par comparaison essayez d'acheter une maison pour voire



             La vingtaine de participants ont bénéficié d'une bonne couvertue médiatique locale et , moindrement , nationnale, et cette marche a permis a des militants de plusieurs générations de se rencontrer. La lutte contre le réacteur Chooz B, au debut des années 80, est en effet totalement tombée dans l'oubli malgré la brutalité de celle ci, et son souvenir n'est guère garanti. La mémoire des vaincus pèse peu contre les lampadaires gratuits, et la commune de Chooz prefere les lampadaires.

Un témoignage de marcheuse devrait être prochainement en ligne.

              A la maison, un coin informatique - bibliothèque est en travaux, afin de pallier a ce manque. Jusque la, ordi et bouquins etaient placés un peu là ou il y avait de la place, et ce sera desormais plus comode. Isolée au liège, avec un chauffage par mur chauffant en basse température, cette petite pièce sera, avec un peu de bol, finie d'ici fin juin.

             Les affouages ont aussi été faits, et sont a peu près terminé. A peu près parce que tout est coupé, et empilé, mais qu'il reste a rentrer les 20 stères, ce qui devra être fait d'ici trois-quatre mois, avant l'automne. Pour ceux qui ne connaissent pas trop la maison, le bois c'est un peu une institution. Ca reviens tous les ans, et on risque pas de rater ça, parce qu'un hiver chez nous, ça commence tôt, ça finit tard, et c'est froid et humide. En plus pas de bol, on est le canton de Meuse qui a la pluviométrie la plus importante de tous. C'est pas pour vous dissuader de venir, enfin vous verrez bien....
Sinon, on a aussi tondu le pré.




             Notre dortoir, dont on avait percé le mur a quatre endroits au printemps dernier pour y ouvrir des fenêtres sur deux niveaux, plein sud, vient de recevoir ses menuiseries. Quatre fenêtres en chêne, qui changent carrément l'aspect de la façade et surtout du dortoir, qui pour ceux qui l'ont connu avant, était plutot une sombre grotte. Desormais bien lumineux, on y caille quant même l'hiver, mais ça progresse. La façade sud porte également nos capteurs solaires pour la productrion d'eau chaude sanitaire, posés début juillet dernier. La semaine dernière, l'echaffaudage nécessaire a tous ses travaux a pu être enfin démonté, apres un an de montage. Des photos bientot.



















              Et sinon, nos voisins de la gare de Luméville ont enfin fini la toiture d'un de leur bâtiment. Pour ceux qui savent pas, la gare de Luméville a quelques km de Bure a hébergé, entre, l'an dernier le festival antinucléaire Debranché qui avait réuni 300 personnesfin juin, sur un bien chouette terrain.  Avoir des bons voisins, c'est bien.  




cet hiver sur le toit de la gare